L’Autoroute A45 : Infrastructure financée

Un investissement raisonnable et surtout déjà validé :

  • C’est l’un des projets les moins chers : 400 millions d’euros pour l’Etat, soit 4% de son budget quinquennal dédié aux infrastructures (fléchés vers une région qui pèse 10% du PIB).
  • Les autres projets d’infrastructures sont sans commune mesure. Exemple : plusieurs milliards d’euros pour les LGV en Occitanie, plusieurs dizaines de milliards pour le Grand Paris Express. Un double discours : moins d’argent public pour les projets des territoires mais capacité à en débloquer rapidement pour les JO 2024 en Ile-de-France…

 

Les alternatives avancées ne sont pas raisonnables d’un point de vue financier :

  • La requalification de l’A47 coûterait entre 600 et 950 millions d’euros à l’Etat, qui payerait seul cette partie. Et elle entraînerait des désagréments importants sur le trafic => Fin des travaux pour 2030-2033.
  • L’abandon du projet reviendrait à condamner les investissements faits jusque-là, et notamment ceux nécessaires à la réalisation des études préalables. La parole financière de l’Etat serait discréditée.

 

L’A45 cumule les avantages d’un point de vue financier :

  • Des estimations montrent que 500 millions d’euros sont gaspillés chaque année à cause de l’A47. Ils pourraient être économisées grâce à l’A45.
  • L’A45 serait amortie, financièrement, dans les 4 ou 5 ans suivant sa construction.
  • L’engagement des collectivités locales est sans précédent.

 

 

Si vous aussi vous voulez que l’autoroute A45 soit réalisée : rejoignez le collectif en signant la pétition sur : http://www.ouiala45.fr/jelaveux/  :

et en relayant les informations du collectif sur les réseaux sociaux en utilisant les #OUIA45 #A45JeLaVeux :

Facebook : https://www.facebook.com/CollectifA45

Twitter : https://twitter.com/CollectifA45